Faune et flore des étangs et marais

 

Les joyaux écologiques des Hortillonnages sont certainement les quelques zones de marécages et étangs tels que l’étang de Clermont en face de vous car ils offrent une « nature » plus sauvage et plus tranquille                                                                     .

Si vous y regardez de près, vous constaterez que la végétation d’un étang ne se répartit pas au hasard. Vous trouverez, immergées dans l’eau totalement ou presque, des plantes aquatiques telles que les nénuphars jaunes, les nymphéas blancs qui fleurissent tous deux de juin à septembre, les renouées …

Ces plantes aquatiques offrent aux poissons des abris et des frayères idéales (des lieux de reproductions). D’ailleurs, qui sont ces poissons ? Anguille, brochet, gardon, goujon, perche…

Ils côtoient des insectes aquatiques tels que les nèpes ou scorpions d’eau, les notonectes qui nagent sur le dos grâce à de longues pattes, les larves de demoiselles et de libellules…

Sur les berges, les pieds dans l’eau, vous trouverez des plantes herbacées : des touffes isolées de laîches (appelés « touradons »), l’iris aux fleurs jaunes, les roseaux communs… Parmi elles, vous serez peut-être intrigués par de grosses coquilles vides. Ce sont les restes de moules d’eau douce, mangées par des rats musqués.

Puis, en remontant sur le bord de l’eau, le délicieux parfum de la menthe aquatique attirera votre attention tout comme les fleurs d’eupatoire chanvrine, de consoude, qui voisinent des arbres grands buveurs d’eau : saules, aulnes, frênes

Ce milieu est aussi fréquenté par des oiseaux : grèbe huppé, héron cendré, grand cormoran, cygne tuberculé, foulques …

Parmi ces espèces sauvages, certains sont menacées comme le blongios nain (petit héron noir et jaune) et leur présence donne aux Hortillonnages un intérêt patrimonial reconnu par leur intégration dans le réseau de sites écologiques majeurs européens, appelé Natura 2000.

 

(Source: Amiens-Métropole)