Panneau: Les fêtes

 

Les hortillons ne s’accordaient que peu de loisirs, mais très croyants, ils ne manquaient pas les fêtes religieuses. Telle la fête de la Saint Fiacre (Saint patron des jardiniers et hortillons) célébrée à partir de la fin du XIXème siècle en l’église du Sacré-Cœur dans le quartier amiénois de la Vallée.

De même les fêtes paroissiales de la Neuville (aujourd’hui un quartier d’Amiens) et de Camon, donnaient lieu à des repas et bals organisés sur la voir publique.

A ces occasions, des hortillons proposaient aux passants des promenades en barque, du port d’Amiens à la borne de Camon, moyennant 25 centimes.

Les embarcations étaient alors apprêtées de chaises et de draps tendus en haut de perches pour abriter les passagers.

Depuis les années 1970, le souvenir du passé des Hortillonnages est l’occasion de réjouissances. Il y a d’abord la fête des Hortillonnages de Camon vers le 20 mai. Puis, fin juin, a lieu à Amiens une véritable reconstitution folklorique du Marché sur l’Eau. Les hortillons en costume traditionnel chargent leur barque à cornet de légumes et de fleurs. Là, comme par le passé, telles des cornes d’abondance emportées par les flots, elles descendent la Somme jusqu’au Marché sur l’eau, Place Parmentier. Là, ils dressent au milieu de la foule des étals qui s’égayent des couleurs vives de leurs légumes.

 

(Source: Amiens-Métropole)