Panneau : Bienvenue dans les hortillonnages

 

La singularité de cet îlot de verdure en pleine ville et son invitation prometteuse à la promenade sont autant de bonnes raisons pour vous de découvrir son histoire et sa vie. Aussi laissez-vous conter le jardin secret des hortillonnages chemin « halant », chemin faisant…

Vous êtes ici au point de départ d’un sentier, de 7 km aller-retour, jalonné de bornes et panneaux qui vous permettront de pénétrer leur jardin secret          .                                                                                                                                

Ici, la nature semble prendre le dessus sur la ville, cependant il s’agit bien d’un paysage façonné, issu d’une intervention humaine perpétuelle.

Difficile de dater précisément l’origine des « jardins sur l’eau ». Des archives témoignent de .leur existence dès 1492, voire dès le XIIème siècle où se déroulaient déjà des activités de pêche et d’élevage.

De tout temps, les hommes y sont intervenus, notamment en organisant l’écoulement de l’eau* sous la forme d’un réseau de canaux                  .                                                    

Dès le XVIIIème siècle, l’étalement urbain réduit la surface du site qui est aujourd’hui ceinturé par quatre communes : Amiens, Camon, Rivery et Longueau.

Puis à partir du milieu du XXème siècle, le paysage se transforme radicalement. Les parcelles majoritairement maraîchères laissent place à des jardins d’agrément, des potagers, des friches et aussi des habitations le long du chemin de halage.

 

(Source: Amiens-Métropole)